Select Page

HPS environnement

 

 

 

Voir notre site internet

HPS Environnement nous dit tout sur le diagnostic énergétique

La première réglementation thermique par la législation française a eu lieu en 1974. Depuis cette date, les logements sont tenus de respecter certaines normes énergétiques concernant la construction ou la rénovation des logements afin de limiter le gaspillage énergétique à l’échelle nationale. Et au fur et à mesure des années, cette réglementation thermique a été renforcée. Désormais, nous parlons de la RT2012 qui a donné naissance à un label écologique afin de favoriser les maisons équipées de dispositifs énergétiques renouvelables. Ces différentes mesures prises depuis ces quarante dernières années favorisent le développement des bilans énergétiques toujours plus performants. Mais qu’est-ce qu’un bilan énergétique ? Dans quels cas faut-il réaliser un bilan énergétique ? A quoi sert-il ? HPS Environnement nous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Articles de Blog

Quelle est l’expertise de HPS Environnement ?

L’entreprise HPS Environnement a été fondée en 1979 en Vendée, et plus précisément à Olonne-Sur-Mer. Elle est spécialisée dans l’amélioration et la rénovation de l’habitat. HPS Environnement a su développer au fil des ans des services énergétiques de qualité, permettant à ses clients de réduire leur consommation énergétique grâce à de nombreux dispositifs.

Une expertise en matière d’isolation

L’entreprise connaît différents domaines d’expertise. On retrouve premièrement l’isolation, car cette dernière est à la base du confort thermique de l’habitat. En effet, HPS Environnement permet de vous accompagner dans l’isolation des combles, de la toiture et des sols de votre logement. En matière d’isolation, l’entreprise s’est efforcée continuellement de proposer des isolants performants et innovants. C’est ainsi que les experts de l’entreprise ont su développer une ouate de cellulose, désormais un produit phare de l’entreprise. Cette ouate, reconnue pour ses très bonnes capacités d’isolation, est désormais produite par l’entreprise au sein de son site de production depuis presque 10 ans.

Une expertise en matière de ventilation

Autre élément clé d’un bon confort thermique : le traitement de l’air. HPS Environnement propose différents dispositifs adaptés à de nombreux logements, que ce soit des logements neufs ou des logements en cours de rénovation. Ainsi, on retrouve plusieurs systèmes de ventilation par suppression, mais aussi des ventilations double-flux.

 

Une expertise en matière de chauffage

Lors d’une rénovation, le remplacement de la chaudière est souvent primordial. HPS Environnement propose des chaudières à condensation permettant des économies d’énergie considérables. Par ailleurs, l’entreprise offre aussi la possibilité de gérer le chauffage de l’habitation grâce à un thermostat central, capable de synchroniser les chauffages. Ce type de dispositif permet de réduire la consommation énergétique du logement, et ainsi de faire des économies.

Une expertise en matière d’ouvertures

Dernier élément clé d’un confort thermique de qualité, les ouvertures de la maison. HPS Environnement a également développé sa marque VOLTECH, spécialisée dans les volets roulants et les portes de garage sécurisées. Voltech propose notamment des fenêtres en aluminium, en bois ou en PVC, dotées de volets roulants automatisés. En parallèle, Voltech propose également des portes de garage isolantes et permettant de sécuriser facilement votre logement.

Qu’est-ce que le bilan énergétique ?

Le diagnostic énergétique est état des lieux des performances énergétiques et thermiques d’un logement. Ce diagnostic comprend l’analyse des déperditions thermiques liées à l’isolation, du mode de ventilation et du mode de rendement du chauffage. Afin d’élaborer ce diagnostic énergétique, il est nécessaire, et même obligatoire de faire appel à un professionnel agrégé. Généralement, on peut solliciter les services d’un cabinet d’études thermiques.

Ce professionnel est capable de recueillir et d’analyser toutes les caractéristiques énergétiques d’une habitation. Il prend ainsi en compte la composition des revêtements tels que les murs, les sols ou même les plafonds. Mais il analyse aussi la capacité d’isolation des fenêtres et des portes extérieures. Par ailleurs, l’équipe de professionnels doit aussi se rendre dans les combles afin d’évaluer les déperditions de chaleur s’effectuant dans cette zone de l’habitation. Enfin, les professionnels examinent aussi les sous-sols afin de mieux analyser l’état d’isolation du plancher et les équipements dédiés au chauffage tels que la chaudière, la pompe à chaleur… etc.

Quelles différences entre le bilan énergétique et le diagnostic de performance énergétique ?

Il faut savoir qu’il existe plusieurs possibilités pour réaliser un état des lieux des performances énergétiques et thermiques d’une habitation. On parle généralement de deux types de diagnostics : le bilan énergétique et le diagnostic de performance énergétique (ou aussi appelé DPE).

Le bilan énergétique

D’une part, le bilan énergétique est un diagnostic capable d’analyser en détail la performance de chaque élément énergétique d’un logement. En faisant ce bilan énergétique, le professionnel sera en mesure d’identifier les sources de déperditions de chaleur ou la présence éventuelle de ponts thermiques. Cela permet avant tout aux propriétaires d’un logement de savoir quels sont les travaux potentiels à réaliser afin de consommer moins d’énergie. Il faut savoir que le bilan énergétique est facultatif. En tant que propriétaire d’un logement, vous avez la possibilité ou non de réaliser ce genre de bilan, qui n’apporte aucune valeur administrative à votre habitation. Mais bien souvent, le professionnel communique des recommandations afin d’améliorer le confort thermique de l’habitation. Ainsi, le bilan énergétique peut engendrer des travaux d’isolation ou de rénovation.

Le diagnostic de performance énergétique

D’autre part, il y a le diagnostic de performance énergétique ou DPE. Celui-ci a été rendu obligatoire en 2006, dans le cadre d’une transaction immobilière (achat ou location). D’après les experts d’HPS Environnement, les paramètres pris en compte dans ce DPE sont largement similaires à ceux établis lors d’un bilan énergétique. La seule différence est que ce document présente une valeur administrative et qu’il est exigé lors de toute transaction immobilière. Par ailleurs, lorsque vous êtes dans une situation d’achat immobilier, le DPE vous permet de comparer les différents logements par lesquels vous êtes intéressés. Et l’approche énergétique peut parfois présenter un facteur déterminant pour l’achat d’un bien.

Comment améliorer son confort thermique grâce à un diagnostic énergétique ?

Suite à un bilan énergétique ou un DPE, les propriétaires d’un logement envisagent généralement de réaliser quelques travaux afin d’améliorer leur confort thermique. Pour se faire, il faut savoir qu’il y un ordre de priorité dans ces travaux de rénovation énergétique.

Favoriser une bonne isolation

Il faut réaliser en priorité les travaux d’isolation. Ce sont les toitures qui, généralement, sont à l’origine d’une forte déperdition énergétique. En effet, on estime que près de 30 % des déperdition de chaleur s’opèrent par les combles et les toitures. Mais HPS Environnement tient à souligner qu’une isolation performante comprend également l’isolation des murs et des fenêtres. Par ailleurs, les sols situés au rez-de-chaussée peuvent également être une source de déperdition de chaleur (environ 10 %). Il faut donc bien analyser les zones de l’habitation qui provoquent cette perte de chaleur et ainsi réaliser les rénovations adéquates.

Pensez au système de ventilation

En outre, l’isolation n’est pas le seul critère d’un confort thermique performant. D’après les experts de HPS Environnement, le système de ventilation est effectivement un aspect essentiel du confort thermique. C’est pourquoi, d’éventuels travaux sont possibles, afin de maintenir un air sain dans la maison. C’est notamment grâce à des travaux liés à la ventilation que le taux d’humidité dans la maison sera correct.

N’oubliez pas le système de chauffage

Enfin, dernier aspect essentiel de l’amélioration thermique, il s’agit des systèmes de production de chaleur. On parle ici du système d’eau chaude et de chauffage. Bien souvent, les experts de HPS Environnement estiment que les maisons construites il y a plus d’une vingtaine d’années comprennent des systèmes de chaudière peu performants et souvent très énergivores. Ainsi, en remplaçant le système de chauffage ou le système d’eau chaude sanitaire, des économies d’énergies peuvent être effectués, en plus d’améliorer le confort thermique au sein de l’habitation.

Peut-on bénéficier d’aides financières pour réaliser des travaux énergétiques ?

Depuis que la réglementation thermique s’est renforcée, notamment avec la RT2012, les aides financières attribuées par l’Etat se sont considérablement développées. C’est plutôt une bonne nouvelle, car l’Etat encourage effectivement un grand nombre de foyers à réaliser des travaux de rénovation thermique. Parmi ces différentes aides, on retrouve principalement des participations financières ou des crédits d’impôts spécifiques. 

 

A titre d’exemple, faire appel à des professionnels afin d’élaborer un DPE, permet à tout foyer de bénéficier d’un crédit d’impôts pour une durée de cinq ans. Par ailleurs, d’autres aides sont possibles si les travaux de rénovations concernent la mise en place de dispositifs durables et respectueux de l’environnement.

13 + 1 =